22 décembre 2005

MIRC quand tu nous tiens !!!

mirc_.1mirc_1

Une autre facette de ma personnalité virtuelle : l’IRC .

C’est le chat sur MIRC qui m’a fait flasher sur Internet, en 1998. C’est là où j’ai commencé à me connecter dans le channel préhistorique #maroc, ainsi que d’autres. Je chatais à droite, à gauche, parfois au milieu. J’étais toujours sincère. Je ne mentais jamais sur mon âge ni sur ce que je faisais. Je postais mes photos en espérant en recevoir à mon tour. Bref, c’était mon premier défouloir virtuel.

Ce n’est qu’à partir des années 2000 que j’ai commencé à être un peu moins « extraverti », ayant constaté que certains contacts n’étaient pas digne de confiance, que le commérage avait son homonyme virtuel sur Internet, surtout que certains « amis » virtuels m’avaient mis en garde sur des logs qui circulaient ou qui étaient publiés dans certains sites, ajouté au fait qu’avant l’ADSL, la plupart des internautes marocains ne se connectaient qu’à partir de cybers, et qu’ils oubliaient parfois sciemment ou maladroitement de supprimer les logs et les photos reçues.

Par ailleurs, le choix du pseudo StrangerInTheNet remonte à 2001, année dans laquelle je l’ai officiellement enregistré, puis perdu…puis repris (en 2003 je crois). D’aucuns s’interrogent sur sa signification. En fait il s’agit d’un jeu de mot basé sur le titre d’une vieille chanson du regretté Frank Sinatra, plus précisément «Strangers in the Night».
Enfin, n’oublions pas le fait d’être Aop sur les channels #maroc #maroc2 #jeux #descartes….et même pendant une certaine période sur celui de #casafree (rappelez vous, le premier, celui de Dalnet) me sert d’exutoire après une harassante journée de travail. J’y retrouve des ami(e)s. Je m’y adonne à des séances de joute verbale. Je mets les récalcitrants dehors. Je dis des conneries en temps réel, et non en différé, comme ici.

Bref, je m'amuse comme un fou, quoi!!!

Posté par StrangerInTheNet à 20:01 - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur MIRC quand tu nous tiens !!!

    si on suppose que je connais les antécédants numériques de 100 personnes ds mon entourage, je paris que 90 d'entre elles ont fait leurs premiers pas sur internet grace au IRC...
    je meurs de rire quand je me rappelle les inlassables heures que je passais à attendre "nouba" au "cybersprint" d'à coté...
    les interminables enguelades avec ma mère qui trouvait qu'il y avait surement mieu à faire...et elle avait peut etre raison...le nombre fou de gens qu'on connait et encore plus ceux qu'on croit connaitre...
    je comprend certains qui présument que les phénomène "IRC" et "MSN" ne sont pas des moyens de communication, mais plutot de "dégradation de la communication"...
    mais grossomodo,il faut dire qu'on apprend pas mal via internet...meme si des fois, c'est degradant, et dégradé
    zhirou

    Posté par libelfly, 29 janvier 2006 à 17:08 | | Répondre
  • Question de point de vue...
    Pour les autres, nous , les internautes, passons pour de véritables extra-terrestres à perdre notre temps devant un écran de verre. J'avoue que mIRC m'a beaucoup appris sur les relations humaines et que j'ai réussi à prendre le dessus sur ma timidité grâce à lui.
    D'ailleurs, je ne passe jamais une journée sans m'y connecter au moins une 1/2h .

    Posté par StrangerInTheNet, 29 janvier 2006 à 20:56 | | Répondre
  • Bonjour!

    Je crois qu'on en apprend pas vraiment sur les relations humaines mais surtout et plus sur soi-même, sur moi, qui suis-je, je me vois parler, je me lis...
    Je n'ai plus cet handicap physique, ce regard sur moi, mon esprit est libre, il n'a plus la charge de mon corps!

    Cependant, quand on se lie étroitement avec un autre esprit (bien que l'on en a pas la vocation au départ)...on a ce manque, ce désir de présence physique, de toucher l'autre, de voir ses expressions, son sourire, son rire, sa colère, sa tristesse, entendre sa voix, ses intonations etc...

    Je ne sais pas trop en fait, s'il faut s'imposer des restrictions émotionnelles pour ne pas ressentir ce vide d'"humanité physique" ou au contraire profiter de cette richesse mondiale d'un seul click de souris...



    a suivre...

    Posté par Jam, 28 avril 2006 à 13:14 | | Répondre
  • Bien sûr Jam, internet n'est qu'un "plus" et non un substitut...sinon on ne sortirait plus de chez nous pour rencontrer les autres.
    Mais internet a cet avantage de la retenue comme il peut avoir l'inconvénient de la parfaite vulgarité...comme dans la réalité d'ailleurs

    Posté par StrangerInTheNet, 30 avril 2006 à 22:12 | | Répondre
Nouveau commentaire